La référence pour lutter contre le double menton

Revenir à l’accueil pour tout savoir sur le double menton

double menton cause

La cause d’apparition du double menton est presque toujours associée dans l’esprit des gens à la prise de poids. Le bourrelet qui se forme sous le menton serait ainsi dû à une accumulation de graisse dans cette zone liée à une mauvaise hygiène de vie. Si cette idée très répandue se vérifie souvent, il n’en demeure pas moins que le double menton admet de nombreuses autres causes possibles. Or, pour traiter efficacement ce problème, il est inévitable d’en identifier la véritable origine. Et la première étape est de savoir si le double menton a une cause chronique (permanente) ou s’il est lié à une maladie ponctuelle. Dans les deux cas, il y a toujours plusieurs solutions adaptées.

Alors, pas de panique… On range au fond d’un tiroir le prospectus sur la liposuccion que le meilleur chirurgien esthétique de la ville à remis à belle-maman et on commence par envisager toutes les causes et solutions !

DOUBLE MENTON : CAUSES CHRONIQUES COURANTES

Il existe des causes du double menton qui sont naturellement présentes chez certaines personnes ou qui s’installent progressivement et de manière durable. On parle ici de dysfonctionnements chroniques, qui se répartissent essentiellement en quatre sources.

La prise de poids

Évidemment, la principale cause du double menton est la cause pondérale et c’est celle qui doit être envisagée en priorité. Nous sommes tous inégaux face à la répartition de notre masse graisseuse, mais une prise de poids peut en effet avoir pour conséquence une accumulation de graisse spécifiquement dans la zone du menton. Cela explique que, dans bien des cas, un simple régime suffit à faire disparaître le double menton. Or, trop souvent, on laisse le surpoids s’installer au fil des années et devenir ainsi un problème chronique. Il fallait bien le dire et c’est donc chose faite. On peut passer à la suite…

La structure osseuse du menton

Le double menton de certaines personnes n’a rien à voir avec le surpoids. C’est notamment évident lorsqu’il se forme chez des personnes minces. En l’occurrence, il peut alors être lié à un défaut de projection osseuse. Autrement dit, il peut s’agir d’un menton trop reculé. Dans ce cas, la structure osseuse empêche une tension normale des muscles et de la peau, qui vont naturellement se regrouper et se resserrer sous la mandibule, créant ainsi un surplus de tissus.

La génétique

Double menton, cause chronique n°3 : la génétique ! Sûrement la raison la plus inégalitaire. Toutes les familles se transmettent des caractères héréditaires : un nez en trompette, des yeux en amande, des oreilles pointues (oui, c’est effectivement plus rare), ou… un double menton. C’est la raison qui explique que des personnes minces et musclées se retrouvent avec une zone de graisse ciblée sur un endroit précis, par exemple entre le haut du cou et la pointe du menton. Faire un régime n’aura que très peu d’effets sur ce caractère génétique inscrit dans l’ADN.

Le vieillissement

Existe-t-il un phénomène plus chronique que le vieillissement ? Pour le coup, il nous touche tous, du premier au dernier jour de notre vie. Et l’apparition d’un double menton peut être une conséquence de ce phénomène. Trois raisons expliquent cela :

  1. Comme tous les muscles, le muscle platysma diminue avec l’âge et exerce de moins en moins son rôle de tenseur sur les tissus de la zone.
  2. La peau des joues et du cou perd peu à peu de son élasticité et a donc tendance à pendre de plus en plus.
  3. Le ralentissement du métabolisme lié au vieillissement du corps altère les processus d’assimilation des graisses, qui peuvent s’installer plus facilement dans certaines zones, comme celle du cou.
double menton causes pathologiques

CAUSES LIÉES À DES PATHOLOGIES PONCTUELLES

Le double menton ne trouve pas toujours sa source dans un dysfonctionnement chronique. Bien que très peu de sites d’information abordent le sujet, plusieurs pathologies ponctuelles peuvent en être responsable. Dans tous les cas, seule une consultation chez un médecin peut vous permettre de valider ces causes de double menton et d’identifier le traitement adapté. Si vous pensez être touché par l’une des pathologies évoquées ci-dessous, ce n’est pas le moment de vous lancer dans un auto-diagnostic. Prenez plutôt rendez-vous chez votre médecin.

Un trouble de la Thyroïde

La thyroïde sécrète des hormones qui ont pour fonction d’enclencher le processus par lequel le foie traite et expulse les bactéries accumulées dans le système lymphatique. Mais, si votre thyroïde n’est pas assez active, ce processus s’enraye et les ganglions lymphatiques gonflent. Or, certains de ces ganglions sont localisés dans le cou. L’augmentation de leur taille peut donc produire sur l’apparence physique l’effet d’un double menton de cause hormonale. Les problèmes thyroïdiens peuvent être chroniques, mais ils sont souvent le résultat temporaire de changements émotionnels, physiques ou sociaux (grossesse, décès d’un proche, infection, etc.).

Une infection des sinus

L’inflammation des muqueuses produite par une sinusite peut elle aussi entraîner un effet de gonflement sur les ganglions lymphatiques. L’aspect cou gonflé sera alors le même que dans le cadre d’un trouble de la thyroïde. Ici, l’origine de l’inflammation peut résulter d’une multitude de phénomènes : rhinite allergique, crise d’asthme, infection virale ou bactérienne, polypes nasaux, réaction à la pollution atmosphérique, abcès dentaire, etc.

Le syndrome de Cushing

Ce syndrome touche les personnes soumises à un excès durable d’hormones à action glucocorticoïde. Nous ne rentrerons pas ici dans le détail de cette pathologie (plus d’informations sur Wikipedia), mais nous retiendrons qu’elle se manifeste généralement par une anomalie de la répartition des graisses, qui entraîne une obésité facio-tronculaire. Cette obésité est donc localisée sur la partie haute du corps et donne au visage un aspect bouffi et rouge. Ce syndrome peut être causé par la prise excessive de certains médicaments ou l’apparition d’une tumeur bénigne (adénome hypophysaire).

Un trouble rénal

Un syndrome néphrotique aigu peut survenir à la suite d’une réaction immunitaire de votre corps contre une maladie comme l’Hépatite B ou C, les oreillons, la rougeole, etc. Et l’un des symptômes de ce syndrome est l’enflure du visage, provoquée par le gonflement des glomérules du rein, le réseau capillaire qui filtre le plasma sanguin.

Une inflammation des glandes salivaires

Les glandes salivaires peuvent elles aussi être sujettes à une infection provoquant une enflure du visage et notamment du plancher situé sous la bouche. Cette cause de double menton peut par exemple être liée au tabagisme, à une mauvaise hygiène buccale, à une infection dentaire ou encore à des calculs salivaires.

[SYNTHÈSE] DOUBLE MENTON : CAUSE IDENTIFIÉE = TRAITEMENT ADAPTÉ

Identifier la cause de votre double menton a pour unique objectif de vous aider à mettre en œuvre la réponse la plus adaptée. Et, vous l’aurez compris si vous avez eu le courage d’arriver jusqu’ici, certaines causes sont aisément identifiables, mais d’autres nécessitent absolument l’avis d’un médecin.

Voici un tableau récapitulatif qui est destiné à vous guider dans vos démarches à venir :

Double menton : cause et solutions

Cause Solution
Troubles chroniques Prise de poids Régime minceur, musculation faciale, masque,
crèmes/huiles, cryolypolise, chirurgie esthétique
Structure osseuse Musculation faciale, masque,
crèmes/huiles, chirurgie esthétique
Vieillissement
Génétique Musculation faciale, masque,crèmes/huiles,
cryolypolise, chirurgie esthétique
Pathologies ponctuelles Trouble thyroïdien Consultation médicale pour
établir un traitement adapté
Sinusite
Syndrome de Cushing
Trouble rénal
Inflammation des glandes salivaires
Fermer le menu
leo ut nunc Praesent eleifend commodo